L’Université de Sherbrooke a obtenu 565 800 $ de l’organisme national Éducation Coopérative et Apprentissage en Milieu de Travail (ECAMT) afin de soutenir jusqu’à 637 étudiantes et étudiants œuvrant dans cinq projets porteurs qui favorisent l’apprentissage en milieu de travail. De ce montant, l’Accélérateur entrepreneurial Desjardins (AED) a obtenu 90 000$ pour octroyer des bourses aux personnes étudiantes ayant suivi l’une de nos trajectoires d’accompagnement à l’été 2021. Parmi celles-ci, Tamara Bilodeau, étudiante à l’École de politique appliquée et stagiaire du projet Maîtrise, apprentissage et partage (MAP).  

Étudiante au baccalauréat en études politiques appliquées (cheminement en politiques publiques) de l’Université de Sherbrooke, Tamara a eu l’opportunité, dans le cadre de son stage, de reprendre le flambeau du projet Maîtrise, Apprentissage, Partage (MAP), un organisme en coopération internationale. Au cœur des ambitions de l’étudiante se trouve un désir d’aider à développer des communautés, notamment à travers un meilleur accès à l’éducation, ainsi que de sensibiliser les gens d’ici à s’ouvrir aux enjeux de la coopération internationale.  

Fondé par deux coopérants de l’Université de Sherbrooke, le projet MAP se donne comme objectif d’envoyer des stagiaires sur le terrain : « Le principe est d’aider à développer les projets en cours là-bas, sans faire d’appropriation. Il y a une grande liberté à la fois pour les stagiaires et pour les personnes qu’on va aider », mentionne l’étudiante. Avec l’arrivée de la Covid-19, Tamara et sa collègue ont eu le défi de continuer cette coopération à distance en montant des évènements pour soutenir les projets, notamment une école au petit village de Montagne Terrible en Haïti. 

« Nous visons à monter des conférences et à faire des évènements avec différents professionnels du milieu pour favoriser le partage de connaissances avec les personnes étudiantes. On diffuse le savoir et on le vend pour amasser de l’argent que nous pourrons envoyer en Haïti. » – Tamara Bilodeau 

La coopération internationale comme levier d’entraide et de respect

« On est tous ensemble sur terre et c’est intéressant de dire qu’on peut coopérer, qu’on peut s’entraider » , lance Tamara. C’est dans cet esprit que le projet MAP vise à sensibiliser les gens d’ici aux enjeux de coopération internationale et à les former pour agir dans le respect de la culture locale. « Nous avons aussi un souci de réflexion sur les projets qui sont déjà en place pour ne pas les doubler » , explique l’étudiante. 

À long terme, si tout se déroule comme prévu et que les écoles partenaires atteignent leurs objectifs, l’organisme aimerait établir des partenariats avec des groupes d’autres pays et recruter davantage de personnes intéressées à aller sur le terrain. 

Carburer à l’interdisciplinarité 

Au cours de ce projet, Tamara a saisi l’occasion de représenter une organisation en projetant ses valeurs, ses idées et ses visions. Elle a aussi amélioré ses capacités d’analyse et d’organisation. La collaboration interdisciplinaire fut un élément marquant de son expérience d’AMT-innovant : « Nous avons des visions des choses différentes, et nous avons tous un ensemble d’angles morts. Il est donc important d’aller chercher des gens de partout pour éviter des erreurs » , lance Tamara.  

Soucieuse de mettre de l’avant les activités du MAP, Tamara s’est dotée de logiciels multimédias et d’accessoires pour créer des productions médias de qualité. Des achats qu’elle n’aurait pas pu effectuer sans l’apport financier d’ECAMT Canada. « La bourse m’a permis de faire briller le travail fait sur place par la communauté que le MAP soutient, mais aussi de mettre de l’avant les coopérants de l’organisation. Elle sera aussi utile bientôt pour nous procurer le matériel nécessaire pour monter la soirée de collecte de fonds de l’organisation qui servira à lancer de nouveaux projets de coopération avec Haïti et la Colombie » . 

Ce projet est financé en partie par le gouvernement du Canada dans le cadre du programme d’apprentissage innovateur en milieu de travail et du carrefour de l’innovation iHub d’ECAMT Canada. Pour en savoir davantage sur ECAMT Canada et le Carrefour de l’innovation iHub, consultez leur site !